Handball club Flavigny Fléville Richardménil


PRESSE ET MULTIMEDIA

PRESSE ET MULTIMEDIA

PRESSE &MULTIMEDIA 

Participer à l'animation du site Internet du HBCFFR en envoyant vos Fichiers Multimédia :

  • Vidéos 

  • Photos 

  • Articles de presse parus ou que vous voudriez faire paraître

  • Commentaires

à  

l'adminstrateur du site ou à Lucas Dorval

Merci d'avance

[Revue de presse]

Retour sur la défaite de l'entente HBC FFR / Villers Hb Club lors de ce 1er tour de Coupe de France face à la très belle équipe du Palente Besançon Handball qui était très clairement un ton au dessus.
Le club souhaite surtout un prompt rétablissement à Laura Castel, joueuse emblématique du club et espère la revoir bientôt sur les terrains.

FFR-Villers (N2) - Palente (N1) : 13-42

La tâche s’annonçait difficile, elle l’a été. Pour son premier match officiel de la saison, la nouvelle équipe issue de la fusion de Villers et de l’entente Flavigny-Fléville-Richardménil a coulé face à Palente, équipe du haut de tableau de Nationale 1. Dix minutes auront suffi à écrire le scénario de ce match de coupe de France à sens unique. Rencontre plombée par la blessure, vraisemblablement sérieuse, de la locale Laura Castel juste avant la mi-temps.

Palente suivait un schéma simple mais diablement efficace : bien défendre pour mieux contrer. Au fil des minutes, les locales se heurtaient au bloc adverse et voyaient leurs adversaires enchaîner les contres foudroyants. Tel un disque tournant en boucle, les actions se répétaient avec pour seule différence la joueuse qui concluait le contre. Les locales ne parvenaient pas à trouver des espaces en phase offensive et étaient contraintes de prendre des tirs lointains peu efficaces (6-24, 30').

En seconde mi-temps, Flavigny trouvait quelques solutions en attaque mais se heurtait à l’impressionnante gardienne adverse qui réalisait plusieurs parades de très haut niveau. Palente gardait la même stratégie et profitait des relances impeccables de leur goal pour prendre de vitesse la défense adverse. Flavigny subissait le même sort qu’en première période mais ne pouvait vraiment pas grand-chose face à la maîtrise technique des joueuses adverses qui ne manquaient presque aucun tir. Il fallait attendre les cinq dernières minutes pour voir les locales réussir de beaux enchaînements offensifs, de quoi ravir les nombreux supporters présents.

Un match compliqué donc pour les locales mais rien d’inquiétant compte tenu de l’adversité. Les locales pourront jauger leur état de forme la semaine prochaine lors d’un alléchant derby face au SLUC, pour la première journée de championnat.

FFR-Villers (N2) - Palente (N1) : 13-42

FFR- Villers : Dutremez 1, Pierre 2, Couprie 1, Aubrat 1, Mougeot 8.

Palente : Pouillet 4, Jacquet 4, Bouchebel 5, Pourcelot 4, Sixt 2, Feuvrier 6, Abah 5, Grandjean 1, Racine 1, Clément 3, Misir 3, Naceur 4.

 

[Est Républicain]

Retour sur le beau match de l'entente HBC FFR / Villers Hb Club en prénationale Filles contre

Bar Le Duc

 

 

 

[Est Républicain]

Retour sur la belle victoire de la PN fille de l'entente HBC FFR / Villers Hb Club

Porcelette n’a pas pu résister

Villers/Fla./Flé./Ri. (2) - Porcelette : 32-18

La réserve de l’entente Villers-Flavigny-Fléville-Richardménil a rapidement pris la mesure de son adversaire. Portée par son ailière, Bahri, et une gardienne en pleine forme, Padovan, l’équipe s’est largement imposée face aux filles de Porcelette.

Pourtant en début de match, on aurait pu croire que les Mosellanes allaient pouvoir résister. Bien emmenées par leur capitaine, Clément, elles prenaient l’avantage à la marque après quelques minutes de jeu (2-4, 7'). Les joueuses locales commençaient alors à réagir et remontaient au score (7-7, 17'). Mais elles ne s’arrêtaient pas là. Sous l’impulsion de Bahri, auteure de 8 buts dans cette première période, elles allaient prendre un avantage considérable, que les Porcelettoises ne pourront jamais remonter (16-10, 30').

On avait toujours l’espoir que la pause fasse du bien aux visiteuses. Malheureusement, au retour de des vestiaires, la situation allait empirer. Les joueuses de Porcelette n’y étaient plus et elles accumulaient les pertes de balle. Il fallait ajouter à cela, une Padovan qui multipliait les arrêts, et lançait parfaitement les contre-attaques de son équipe. Le score évoluait donc à sens unique et les visiteuses subissaient une véritable avalanche de buts (28-13, 49'). Le petit sursaut d’orgueil des Porcelettoises en fin de match était trop tardif et Bozonnet permettait à l’entente Villers-Flavigny-Fléville-Richardménil de conclure ce match sur un score fleuve de 32 à 18.

Villers/Fla./Flé./Ri. (2) - Porcelette : 32-18

VILLERS/FLA./FLÉ./RI. (2) : Bahri 10, Grajon 5, Dutremez 4, Vasmer 4, Bailly 2, Bozonnet 2, Fourier 2, Laval 2, Battman 1.

PORCELETTE : Clément 5, Webert 5, Gniech 3, Censabella 2, Helfenstein 1, Keller 1, Rodrigues 1

 

[Est Républicain]

Retour sur la belle victoire de la N2 de l'entente HBC FFR / Villers Hb Club

 

 

[Revue de Presse - Est Républicain]

Un nul à l’arraché !

Flavigny - Koenigsmaker : 30-30

L’entente Flavigny-Fléville-Richardménil/Villers recevait une équipe de Koenigsmaker, qui n’affiche aucune victoire à son compteur en ce début de saison. Mais le match a été compliqué pour des Flavinéennes, qui ont quasiment couru après le score toute la rencontre. Elles ont fini par arracher le nul, et auraient même pu s’imposer en toute fin de match.

Les Flavinéennes prenaient pourtant le match par le bon bout, en menant rapidement de deux buts (3-1, 2’). Les joueuses de Koenigsmaker répondaient immédiatement, notamment par l’intermédiaire de leur demi-centre et capitaine, Dilinger, auteure de 3 buts dans les cinq premières minutes. Avec une réussite au tir impressionnante, elles infligeaient un 8-2 à leurs adversaires, et creusaient un écart de quatre buts (5-9, 15’). A partir de là, les deux équipes se rendaient coup pour coup et l’écart restait le même (8-12, 10-14). En fin de première période, les Flavinéennes commençaient à pousser, réussissant même à égaliser (16-16, 28’). Mais elles ne parvenaient pas à rentrer aux vestiaires sur ce score nul, et encaissaient deux buts avant la mi-temps (16-18, 30’).

Avec cette première période très offensive et disputée, on s’attendait à une seconde mi-temps pleine de suspens, et c’est ce que les deux équipes ont offert aux spectateurs. L’arrière de Koenigsmaker, Wirtz, allait rapidement permettre à son équipe de recréer son avance de 4 buts (18-22, 36’).

La physionomie était alors identique à la première mi-temps. Les deux équipes marquaient l’une après l’autre, et l’écart continuait de se stabiliser. A huit minutes de la fin du match, les Flavinéennes étaient toujours en retard de 4 buts (25-29, 52’). C’est à ce moment-là qu’elles prenaient les choses en mains. Sous l’impulsion de leur capitaine, Mougeot, elles infligeaient un 5-0 à Koenigsmaker et passaient devant au score pour la première fois depuis la 4ème minute (30-29, 58’). Granthil égalisait pour Koenigsmaker à 30 secondes de la fin. Les Flavinéennes avaient donc la dernière possession et obtenaient un jet de 7 mètres. Mougeot avait l’opportunité d’offrir la victoire, mais la gardienne repoussait la tentative et préservait ce match nul au bout du suspens.

Flavigny - Koenigsmaker : 30-30

FLAVIGNY-FLÉVILLE-RICHARDMÉNIL/VILLERS : Mougeot 9, Aubrat 6, Battmann 3, Mettavant 3, Pierre 3, Dutremez 2, Jeandel 2, Cannata 1, Klein 1.

KOENIGSMAKER : Wirtz 9, Dilinger 8, Granthil 5, Flohr 4, Muller 2, Boucheron 1, Nauleau 1.